Menu Content/Inhalt
        Sélection par pays
        
(Actuellement 113 pays)

Document sans titre

Enfouissement de r?sidus p?troliers issus de l’exploitation des sables bitumineux, Fort McMurray, Alberta, Canada (57°01’ N – 111°38’ O).R?colte du coton aux environs de Banfora, Burkina Faso (10°48’ N - 3°56’ O).?lot de Mal?, atoll de Mal? Nord, Maldives (4°10’ N - 75°30’ E).
Source chaude du Grand Prismatic, parc national de Yellowstone, Wyoming, Etats-Unis (44°27’ N - 110°51’ O).A?rogare 2, a?roport Roissy-Charles-de-Gaulle, Val-d’Oise, France (49°00’ N – 2°35’ E).Village-enclos masa?, pr?s de Kichwa Tembo camp, Kenya (1°13’ S – 35°00’ E).
Cultures de th? dans la r?gion de Kericho, Kenya (0°20’ S – 35°15’ E).




Antennes paraboliques sur les toits d’Alep, Syrie (36°13’ N - 37°10’ E).

 Comptant parmi les plus anciennes villes du monde, Alep n’échappe pas à la « modernité ». Une forêt d’antennes paraboliques capte les programmes télévisés du monde entier, relayés depuis l’espace par des satellites en orbite géostationnaire, une orbite haute située à 36 000 km de la Terre. La télévision est aujourd’hui l’un des médias les plus populaires dans le monde. Pour suivre un programme, il n’est pas nécessaire de savoir lire ou écrire, ce qui rend la télévision très accessible. Un peu plus de 40 % des quelques 22 millions de Syriens sont équipés d’antennes paraboliques, 9,9 millions d’un téléphone portable et 4,4 millions sont des utilisateurs d’Internet, bien que ce dernier soit contrôlé et censuré par les autorités. Alors que la population syrienne, à l’image d’autres peuples de la région, s’est soulevée depuis un an contre le régime dictatorial, l’information a pu continuer à circuler dans le pays et à filtrer à l’extérieur. Les images témoignant des manifestations, de leur répression violente et des violations des droits de l’homme dans le pays ont été largement diffusées. Les morts civils se comptent déjà par milliers. Sans doute que les mêmes événements se produisant vingt ans plutôt se seraient déroulés à huis clos, comme ce fut le cas en 1982 avec le massacre de Hama. Cette année-là, l’armée syrienne avait réprimé dans le sang (de 7 000 à 35 000 morts selon les sources) la révolte des habitants de cette ville. A l’époque, ces événements avaient été peu relayés par la presse car la Syrie était un pays aux frontières fermées et aux médias strictement sous contrôle.

Si vous désirez acheter un tirage de YAB, visitez la galerie

DatsoGallery Multilingual
By Andrey Datso
Découvrez les autres travaux de  
Yann Arthus-Bertrand  
          

La totalité des photographies présentes sur ce site est à usage privé uniquement. Tous droits réservés Yann Arthus-Bertrand ©2018 yannarthusbertrand2.org