Menu Content/Inhalt
        Sélection par pays
        
(Actuellement 113 pays)

Document sans titre

Le Corcovado surplombant la ville de Rio de Janeiro, Brésil (22°57’ S - 43°13’ O).Détail d’un immeuble de São Paulo, Brésil (23°32’ S - 46°37’ O).Flottage du bois sur l’Amazone, région de Manaus, Amazonas, Brésil (3°03’ S – 60°06’ O).
Brasilia, une capitale créée de toutes pièces, Brasilia, Brésil (15°48’ S - 47°52’ O).Favelas à Rio de Janeiro, Brésil (22°56’ S - 43°16’ O).Déforestation en Amazonie, Mato Grosso, Brésil (9°26’ S - 54°43’ O).
Orage sur la forêt amazonienne près de Téfé, État d’Amazonas, Brésil (3°32’ S - 64°53’ O).Orage en forêt amazonienne, État d’Amazonas, Brésil (2°00’ S - 64°00’ O).Piscine de l’Université de São Paulo, São Paulo, Brésil (23°32’ S - 46°37’ O).
Favelas de Belém, État du Pará, Brésil (1°27’ S - 48°29’ O).Méandres du fleuve Amazone autour de Manaus, Brésil (3°10’ S - 60°00’ O).Mélange des eaux du rio Negro et de l’Amazone, Etat d’Amazonas, Brésil (3°04’ S - 59°58’ O).
Troupeau de zébus sur une route près de Cáceres, Mato Grosso, Brésil (16°05’ S – 57°40’ O).Plan large sur la ville de São Paulo, Brésil (23°32’ S - 46°37’ O).Surfeur devant la plage de Copacabana, Rio de Janeiro, Brésil (22°58’ S - 43°11’ O).
Mines d’or près de Poconé, Mato Grosso, Brésil (16°15’ S - 56°37’ O).Fazenda (ranch) dans les eaux du rio Vermelho, Pantanal, Etat du Mato Grosso, Brésil (17°00’ S - 56°54’ O).Déforestation en Amazonie, Mato Grosso, Brésil (12°38’ S - 60°12’ O).
Favelas à Rio de Janeiro, Brésil (22°55’ S - 43°15’ O).Enclos de bétail près de Cacères, Mato Grosso, Brésil (15°59’ S - 57°42’ O).Troupeau de zébus près de Cacères, Mato Grosso, Brésil (16°05’ S - 57°40’ O).
Vaches paissant dans le Pantanal, Etat du Mato Grosso du Sud, Brésil (17°36’ S - 57°30’ O).Marécages près de la ville d’Amolar, Pantanal, Mato Grosso do Sul, Brésil (19°14’ S - 57°02’ O).Marécages près de la ville d’Amolar, Pantanal, Mato Grosso do Sul, Brésil (19°14’ S - 57°02’ O).
Bovins paissant dans les marais du Pantanal, Mato Grosso do Sul, Brésil (17°36’ S – 57°30’ O). Mine d’or de Poconé, Mato Grosso, Brésil (16°10’ S – 56°25’ O). «Prairie flottante» de nénuphars Victoria amazonica, Pantanal, Mato Grosso do Sul, Brésil (19°14’ S - 57°02’ O).




Piscine de l’Université de São Paulo, São Paulo, Brésil (23°32’ S - 46°37’ O).

São Paulo est la plus grande métropole du Brésil (17,5 millions d’habitants dans l’agglomération). De profondes inégalités sociales conduisent à une ségrégation spatiale toujours plus nette. Des quartiers uniquement habités par des riches se transforment en villes à l’intérieur de la ville, protégés par des milices, surveillés par des caméras, enserrés par de hautes murailles qui les mettent à l’abri de la violence et de la misère qui les entourent. À l’autre extrémité de l’échelle sociale, les bidonvilles (favelas) sont passés de 1,1 % de la population en 1973 à 19,4 % en 1993. Dans ce nouvel apartheid social, de véritables enclaves sont arrachées à l’espace public. C’est l’équivalent des " gated communities " californiennes. Water for Crest, quartier de Los Angeles (" Un monde plus parfait ", selon le slogan de sa campagne promotionnelle), est ainsi conçu comme un bloc uniforme aussi facile à défendre qu’une forteresse médiévale mais aussi moderne qu’un lieu de haute technologie et doté de tous les équipements sportifs et culturels. La fragmentation spatiale s’accompagne d’une privatisation de l’environnement urbain qui menace à terme la démocratie dont l’exercice suppose un espace public.

Si vous désirez acheter un tirage de YAB, visitez la galerie

DatsoGallery Multilingual
By Andrey Datso
Découvrez les autres travaux de  
Yann Arthus-Bertrand  
          

La totalité des photographies présentes sur ce site est à usage privé uniquement. Tous droits réservés Yann Arthus-Bertrand ©2016 yannarthusbertrand2.org