Menu Content/Inhalt
        Sélection par pays
        
(Actuellement 113 pays)

Document sans titre

Temple de Ed-Deir, Petra, région de Ma’an, Jordanie (30°20’ N – 35°26’ E). Paysage montagneux, région de Maan, Wadi Rum, Jordanie (29°31’ N - 35°25’ E).Irrigation en carrousel, Wadi Rum, région de Ma’an, Jordanie (29°36’ N – 35°34’ E).
Bateau sur la mer Morte près de l’usine de potasse, région d’Al Karak, Jordanie (30°50’ N - 35°30’ E).Vestiges d’un piège antique ou desert-kite, entre As Safawi et Qasr Burqu, Mafraq, Jordanie (32°28’ N – 37°34’ E).Paysage entre Safawi et Qasr Burqu, près de Mafraq, Jordanie (32°32’ N – 37°34’ E).
Jardins créés en plein désert du Wadi Rum, Jordanie (29°33’ N – 35°39’ E).Salines sur les bords de la Mer Morte, Région de Al Karak (30°50’N – 35°30’E).Tombeaux royaux, Petra, Région de Ma’an, Jordanie (30°20’N - 35°27’E).




Irrigation en carrousel, Wadi Rum, région de Ma’an, Jordanie (29°36’ N – 35°34’ E).

Ce carrousel d’arrosage autopropulsé restitue aux cultures l’eau puisée par forage dans les couches profondes du sous-sol (de 30 m à 400 m), sur des surfaces irriguées de 78 ha, au moyen d’une rampe pivotante munie de buses d’arrosage, longue d’environ 500 m et montée sur des roues de tracteur. En Jordanie, le volume d’eau consommé dépasse celui des réserves renouvelables. Les nappes souterraines sont exploitées à un rythme deux fois supérieur à celui de leur réalimentation, quand il ne s’agit pas de nappes fossiles non renouvelables. La production d’une tonne de céréales nécessitant environ 1 000 tonnes d’eau, les pays du Moyen-Orient, confrontés à des besoins alimentaires croissants, appliquent à leur agriculture des méthodes modernes qui mettent en péril leurs réserves en eau. Des techniques d’arrosage comme celles de la micro-irrigation permettraient d’économiser jusqu’à 50 % de l’eau. Pourtant, étant très demandeuses de main-d’œuvre, elles ont peu à peu été abandonnées ces dernières décennies. Faire fleurir le désert peut sembler miraculeux, mais cela entraîne le rationnement de la population et la salinisation des eaux souterraines et des sols. Ces pratiques agricoles et d’irrigation non-durables sont à l’origine d’une perte de fertilité. A l’échelle de la planète, 20 % des terres irriguées sont affectées par la salinisation et chaque année 250 000 à 500 000 hectares de terre sont perdus pour la production agricole.

Si vous désirez acheter un tirage de YAB, visitez la galerie

DatsoGallery Multilingual
By Andrey Datso
Découvrez les autres travaux de  
Yann Arthus-Bertrand  
          

La totalité des photographies présentes sur ce site est à usage privé uniquement. Tous droits réservés Yann Arthus-Bertrand ©2016 yannarthusbertrand2.org