Menu Content/Inhalt
        Sélection par pays
        
(Actuellement 113 pays)

Document sans titre

Pirogue sur le fleuve Niger dans la région de Gao, Mali (16°12’ N - 0° 01’ O).Concession dans un village près de Nara, Mali (15°10’ N - 7°17’ O).Mosquée du village de Kwa dans la région de Mopti, Mali (14°29’ N - 4°01’ O).
Pirogue sur le fleuve Niger près de Tombouctou, Mali (16°39’ N - 3°00’ O).Village peul près de Tombouctou, Mali (16°46’ N - 3°00’ O).Village près de Mopti, Mali (14°40’ N - 4°15’ O).
Village près de Kidal, Mali (18°26’ N - 1°24’E).Dune de sable rose de Koïma, près de Gao, Mali (16°15’ N - 0°05’ O).Village Dogon près de Bandiagara, Mali (14°23’ N - 3°39’ O).
Cultures maraîchères aux environs de Tombouctou, Mali (1°48’ N - 3°04’ O).Habitations sur un îlot du fleuve Niger, entre Bourem et Gao, Mali (16°30’ N - 0°12’ O).Cultures maraîchères sur le fleuve Sénégal aux environs de Kayes, Mali (14°34’ N - 11°46’ O).
Pirogues sur le fleuve Niger à Gao, Mali (16°16’ N - 0°03’ O).Village sur la rive du fleuve Niger, région de Mopti, Mali (14°27’ N – 4°16’ O). Village d’Araouane, au nord de Tombouctou, Mali (18°54’ N - 3°31’ O).
Lessive sur le vieux pont de Kayes, fleuve Sénégal, Mali (14°27’N - 11°26’O).Chèvres et dromadaires au puits à Ti-n-Tehoun, région de Tombouctou, Mali (16°58’N - 2°57’O).Lessive dans un marigot sur le fleuve Niger près de Kayes, Mali (14°28’ N - 11°28’ O).
Pirogues dans le port de Mopti sur fleuve Niger, Mali  (14°30’N - 4°12’O).Mosquée dans un village près de Mopti, Mali (14°42’ N - 04°08’ O).Barques de « chercheurs de sable » de Kalaban Koro, banlieue de Bamako, Mali (12°34’ N – 8°02’ O).
Habitations sur un îlot du fleuve Niger près de Mopti, Mali (14°41’ N - 04°09’ O).Falaise de Bandiagara en pays dogon, Mali (14°18’N - 03°25’O).Falaise de Bandiagara en pays dogon, Mali (14°18 ’N - 03°25’ O).
Village sur la falaise de Bandiagara en pays dogon, Mali (14°20’N - 03°25’O).Récolte du riz près de Mopti, Mali (14°23’ N - 4°21’ O).Barque sur le fleuve Niger, région de Tombouctou, Mali (16°38’ N - 3°04’ O).




Barques de « chercheurs de sable » de Kalaban Koro, banlieue de Bamako, Mali (12°34’ N – 8°02’ O).

En fin de journée, ces larges pirogues sont amarrées au port d’exploitation de sable de Kalaban Koro, un ancien village de pêcheurs situé à quelques kilomètres en amont de Bamako, sur la rive droite du fleuve Niger. L’extraction du sable dans le lit du fleuve tente de répondre aux besoins grandissants de la capitale malienne en sable et graviers destinés à la construction. La croissance rapide de cette ville de 1,8 million d’habitants –130 000 habitants en 1960– se nourrit de l’exode rural, dans un pays parmi les plus pauvres du monde, dont les deux tiers de la population vivent avec moins d’un dollar par jour. Ce travail très pénible attire de jeunes Maliens, venus de tout le pays. Salarié, parfois propriétaire de sa pirogue, le « pêcheur de sable » doit plonger en apnée avec un seau pour le remplir de sable au fond du fleuve tandis qu’un autre remonte le seau à l’aide d’une corde et déverse son contenu dans le fond de la pirogue. Bien que pratiqué de manière artisanale, ce sont plusieurs millions de mètres cube de sable qui sont ainsi prélevés chaque année en amont et en aval de Bamako. En conséquence, le lit du fleuve s’abaisse, d’autant que des barrages existant ou en projet en amont de la ville limitent l’apport de sédiments.

Si vous désirez acheter un tirage de YAB, visitez la galerie

DatsoGallery Multilingual
By Andrey Datso
Découvrez les autres travaux de  
Yann Arthus-Bertrand  
          

La totalité des photographies présentes sur ce site est à usage privé uniquement. Tous droits réservés Yann Arthus-Bertrand ©2016 yannarthusbertrand2.org