Menu Content/Inhalt
        Sélection par pays
        
(Actuellement 113 pays)

Document sans titre

La Casbah d’Alger, Algérie (36°45’ N – 3°01’ E).Campement touareg dans le désert, près de Djanet, Algérie (24°30’N - 9°30’E).Les monts du Hodna sous la neige, près de El Hammadia, Algérie (35°55’ N - 4°47’ E).
Forêt de pierres, Site de Jabbaren, Plateau du Tassili N’Ajjer, Algérie (24°28’N - 9°47’E).Grand Erg près de Djanet, Algérie (24°26’N - 09°25’E).Barrage vert à Hassi Bahbah, Algérie (35°04’N – 3°01’E).
Bidonvilles près d’Alger le long de l’Oued El Hamiz, Algérie (36°43’N - 3°14’E).Cultures dans la région de Aïn Touta, Aurès, Algérie (35°22’N – 5°52’E).Sépulture néolithique à enclos, au sud de Djanet, Tassili n’Ajjer, Algérie (24°26’N – 9°34’E).
Beni Izguen, vallée du M’Zab, Algérie (32°29’N – 3°40’E).El Atteuf, vallée du M’Zab, Algérie (32°27’ N – 3°44’ E).Irrigation près de l’oasis d’El-Oued, Algérie (33°22’N – 6°52’E).
Vallée de l’oued El Abiod, Algérie (35°05’N – 6°10’E).Récolte de pommes de terre près de l’Arba, Algérie (36°34’N – 3°08’E).Oasis de Timimoun, Algérie (34°02’N – 6°06’E).
Cigognes dans l’oasis Bordj Omar Driss, Algérie (28°09’ N - 6°51’ E).Oasis de Touggourt, Algérie (33°05’N - 06°05’E).Dunes après la pluie dans l’Erg d’Admer près de Djanet, Wilaya d’Illizi, Algérie ( 24°23’N - 9°23’E).
École à Ghardaïa, Algérie (32°31’N – 3°37’E).Vol de flamants roses, Ouargla (24°00’N – 8°00’E).Végétation au creux des dunes, environs d’El-Oued, Algérie (33°25’N – 6°57’E).
Adolescents courant au milieu des sources thermales de Hammam Meskoutine, Algérie (36°26’ N – 7°16’ E).Djemila, Kabylie, Algérie (36°19’N – 5°42’E).Les monts du Hodna sous la neige, près de El Hammadia, Algérie (35°55’N - 4°47’E).
Plage du Shératon « Club des pins » près de Sidi Ferruch, Algérie (36°45’N - 2°52’E).




Vallée de l’oued El Abiod, Algérie (35°05’N – 6°10’E).

Le massif des Aurès, au nord-est de l’Algérie, célèbre par l’extrême beauté de ses paysages, forme de longues arêtes parallèles que séparent des vallées étroites et encaissées. L’oued Abdi et l’oued El-Abiod prennent le massif en écharpe et se rejoignent près de Biskra, avant que leurs eaux n’aillent se perdre dans les sables du Sahara. Le sud du massif est sec et torride, et la vie se réfugie au fond des vallées. Ainsi, dans les gorges de l’oued El-Abiod, les villages s’accrochent aux parois rocheuses, tandis que la végétation irriguée par les eaux de l’oued tapisse le fond du canyon. Pendant la guerre d’indépendance (1954-1962), cette vallée enclavée a été un bastion inexpugnable du Front de libération nationale (FLN) et de son bras armé, l’Armée de libération nationale (ALN) luttant contre l’armée coloniale française. Aujourd’hui, nombre de jeunes préfèrent quitter ce territoire isolé pour tenter leur chance ailleurs, dans les villes du Constantinois et parfois en Europe. Le chômage frappe en effet 30 % de la jeunesse algérienne, qui dès lors nourrit des rêves d’exil.

Si vous désirez acheter un tirage de YAB, visitez la galerie

DatsoGallery Multilingual
By Andrey Datso
Découvrez les autres travaux de  
Yann Arthus-Bertrand  
          

La totalité des photographies présentes sur ce site est à usage privé uniquement. Tous droits réservés Yann Arthus-Bertrand ©2017 yannarthusbertrand2.org