Menu Content/Inhalt
        Sélection par pays
        
(Actuellement 113 pays)

Document sans titre

Delta et rivi?re de p?trole dans le d?sert, Tunisie (34°00’N - 9°00’E).Oasis de Kebili, Nefzaoua, Tunisie (33°42’N - 8°58’E).Lagune sur l’?le de Djerba, Gouvernorat de M?denine, Tunisie (33°42’N - 10°59’E).
P?che traditionnelle au large du golfe de Gab?s, Tunisie (34°40’N - 11°10’E).Troupeau de moutons dans un champ, Tunisie (36°21’N - 10°08’E).Nouvelles plantations d’oliviers, gouvernorat de Zaghouan, Tunisie (36°24’N - 10°23’E).
Agriculture pr?s de la ville de Hammamet, gouvernorat de Nabeul, Tunisie (36°24’N - 10°37’E).Champ sur les collines de la vall?e de Ksar, gouvernorat de Tataouine, Tunisie (33°08’N - 11°25’E).El-Jem, Gouvernorat de Mahdia, Tunisie (35°18’N - 10°43’E).
Cimeti?re am?ricain de Tunis, Tunisie (36°52’N - 10°20’E).March? ? Kasserine, Tunisie (35°00’N – 8°45’E).Femme dans un champ, Tunisie (34°00’N – 9°00’E).
Vall?e des Ksour, entre Matmata et Tataouine, Gouvernorat de Tataouine, Tunisie (33°00’N - 10°15’E).Marabouts dans le Jebel Krefane, gouvernoratde Tozeur, Tunisie (33°55’N - 8°08’E).Habitations troglodytiques de la cit? de Matmata, Gouvernorat de Gab?s, Tunisie (33°33’N - 9°58’E).




Lagune sur l’?le de Djerba, Gouvernorat de M?denine, Tunisie (33°42’N - 10°59’E).

La basse et plate Djerba (le point culminant est à 50 m au-dessus du niveau de la mer) n’est autre que l’ancienne Méninx phénicienne puis romaine, et surtout la mythique " île des Lotophages " qu’Ulysse ne quitta qu’à contrecœur. En dépit de fréquentes incursions étrangères, la population à majorité berbère et musulmane hétérodoxe (les kharidjites), qui compte aussi l’une des plus anciennes communautés juives de l’Afrique maghrébine, a su maintenir un particularisme et un équilibre aujourd’hui menacés. Haut lieu du tourisme tunisien (le plus important du Maghreb), disposant d’un aéroport international et d’une digue routière qui la relie au continent, Djerba est devenue une usine à loisirs tandis que ses activités traditionnelles (pêche, culture irriguée) stagnent. Les Djerbiens, qui ne récupèrent qu’une faible part des dépenses touristiques, tendent à émigrer dans les grands centres urbains du pays où ils tiennent des commerces. Par ailleurs, ce site exceptionnel commence à être affecté par la pollution pétrolière qui s’étend dans le golfe de Gabès et entre Bizerte et le golfe de Tunis. Exode et pollution sont parfois la rançon d’un tourisme débridé.

Si vous désirez acheter un tirage de YAB, visitez la galerie

DatsoGallery Multilingual
By Andrey Datso
Découvrez les autres travaux de  
Yann Arthus-Bertrand  
          

La totalité des photographies présentes sur ce site est à usage privé uniquement. Tous droits réservés Yann Arthus-Bertrand ©2017 yannarthusbertrand2.org