Menu Content/Inhalt
        Sélection par pays
        
(Actuellement 113 pays)

Document sans titre

Delta et rivi?re de p?trole dans le d?sert, Tunisie (34°00’N - 9°00’E).Oasis de Kebili, Nefzaoua, Tunisie (33°42’N - 8°58’E).Lagune sur l’?le de Djerba, Gouvernorat de M?denine, Tunisie (33°42’N - 10°59’E).
P?che traditionnelle au large du golfe de Gab?s, Tunisie (34°40’N - 11°10’E).Troupeau de moutons dans un champ, Tunisie (36°21’N - 10°08’E).Nouvelles plantations d’oliviers, gouvernorat de Zaghouan, Tunisie (36°24’N - 10°23’E).
Agriculture pr?s de la ville de Hammamet, gouvernorat de Nabeul, Tunisie (36°24’N - 10°37’E).Champ sur les collines de la vall?e de Ksar, gouvernorat de Tataouine, Tunisie (33°08’N - 11°25’E).El-Jem, Gouvernorat de Mahdia, Tunisie (35°18’N - 10°43’E).
Cimeti?re am?ricain de Tunis, Tunisie (36°52’N - 10°20’E).March? ? Kasserine, Tunisie (35°00’N – 8°45’E).Femme dans un champ, Tunisie (34°00’N – 9°00’E).
Vall?e des Ksour, entre Matmata et Tataouine, Gouvernorat de Tataouine, Tunisie (33°00’N - 10°15’E).Marabouts dans le Jebel Krefane, gouvernoratde Tozeur, Tunisie (33°55’N - 8°08’E).Habitations troglodytiques de la cit? de Matmata, Gouvernorat de Gab?s, Tunisie (33°33’N - 9°58’E).




Habitations troglodytiques de la cit? de Matmata, Gouvernorat de Gab?s, Tunisie (33°33’N - 9°58’E).

En même temps que certains Berbères de la Tunisie méridionale se réfugiaient sur les hauteurs, d’autres " s’enfoncèrent dans un trou " (étymologiquement du grec trôglodutês), pour se protéger des différentes invasions et de la dureté du climat. Dans la cité souterraine de Matmata, où selon le proverbe " les vivants vivent sous les morts ", on accède par un tunnel à une cour en forme de puits circulaire sur laquelle s’ouvrent des dépendances et, sur un ou deux niveaux, les chambres creusées latéralement, complètement isothermes. La roche tendre permettait d’augmenter aisément le nombre de pièces au fur et mesure que la famille s’agrandissait. Cet abri-termitière s’est ainsi développé au point de compter plus de 700 excavations. La population berbère, qui y vit encore (les femmes y travaillent à leur métier à tisser), a conservé sa langue mais elle a été convertie à l’islam. Son intégration au monde moderne ne s’arrêtera pas là : tout comme les Bédouins qui vivaient dans les grottes nabatéennes de Pétra, tout comme les habitants des Pouilles dans leurs caves de Matera, les Berbères seront sans doute bientôt interdits de souterrains et iront rejoindre les faubourgs de Medenine ou de Gabès et leur vie à l’européenne.

Si vous désirez acheter un tirage de YAB, visitez la galerie

DatsoGallery Multilingual
By Andrey Datso
Découvrez les autres travaux de  
Yann Arthus-Bertrand  
          

La totalité des photographies présentes sur ce site est à usage privé uniquement. Tous droits réservés Yann Arthus-Bertrand ©2017 yannarthusbertrand2.org